antiprurigineux-tisane et jardin

Emménagogue

Définition d’une plante emménagogue

Emménagogue: Qui provoque ou facilite les menstruations

Jean Valnet #ref:9#

Cette définition est souvent ”élargie”, dans plusieurs livres, pour considérer “les plantes qui agissent sur le système reproducteur féminin, que ce soit comme tonique, stimulant ou régulateur”. Elle inclut aussi parfois les plantes qui régularisent les sécrétions hormonales. Avec des critères aussi larges, la majorité des plantes médicinales sont dites “emménagogues”. C’est malheureusement une propriété un peu fourre-tout. Cet article sur les plantes emménagogues veut apporter des nuances sur l’action des plantes afin que vous puissiez les utiliser au service des maux de la femme plutôt que de simplement les exclure des plantes sans danger pour les femmes enceintes.

prenez soin de vous

Prenez soin de vous!

Contre-indiqué pour les femmes enceintes

Parce qu’elles provoquent les menstruations, on considère que les plantes emménagogues augmentent le risque de fausse-couche et sont donc contre-indiquées pour les femmes enceintes.

Il est vrai que cette propriété comprend plusieurs plantes abortives (par exemple, l’armoise est à éviter même à petite dose pendant la grossesse), Il faut par contre nuancer cette contre-indication. Elle est également évoquée dans certains cas par principe de précaution (parce qu’il n’y a pas d’étude qui prouve l’innocuité). Parmi les plantes emménagogues douces, il y a des toniques utérins comme le framboisier qui sont fréquemment utilisés (en petite dose) dans les derniers mois de la grossesse. Il en va de même pour le basilic et le persil, qui sont couramment utilisés au niveau alimentaire. Pour ces plantes, il faut surtout éviter les doses thérapeutiques, surtout pendant les 3 premiers mois de la grossesse. Cela dit, la menthe pouliot est une plante alimentaire considérée comme un emménagogue puissant et doit être évitée même à faible dose.

Ne jamais utiliser une plante abortive ou fortement emménagogue pour avorter

L’avortement doit se faire sous supervision médicale seulement. Utiliser les plantes à forte dose pour avorter est souffrant et dangereux: certaines femmes ont ainsi perdu la vie.

Les diverses sous-fonctions des plantes emménagogues

Ces fonctions ne sont pas mutuellement exclusives; ainsi, une plante comme l’achillée millefeuille peut à la fois stimuler les menstruations, être un bon astringent utérin (utile lorsque les règles sont trop abondantes) et être un puissant antispasmodique (pour réduire les crampes menstruelles).

Les plantes emménagogues qui sont des toniques utérins

Ces plantes sont des toniques qui nourrissent et renforcent les organes reproducteurs féminins. L’archétype de ces plantes est le framboisier, dont les tisanes de feuilles accompagnent la femme de l’adolescence à la ménopause.

On compte dans cette catégorie le framboisier et la bourse-à-pasteur.

Les plantes emménagogue qui stimulent le déclenchement des menstruations (et les plantes abortives).

Ces plantes qui stimulent le déclenchement des menstruations fonctionnent par une combinaison de différents mécanismes. Parfois ce sont les principes amers; d’autres fois, les plantes provoquent des irritations locales pour déclencher les règles; enfin, d’autres plantes stimulent l’action hormonale. Plusieurs plantes stimulantes sont également nourrissantes et vont renforcer le système reproducteur. Les plantes stimulantes sont les plus à craindre pour la femme enceinte.

Dans cette catégorie, on reconnaît généralement l’achillée millefeuille, l’armoise et le pain de perdrix.

Les plantes emménagogues qui normalisent les hormones de la femme

Il manque de recherche pour bien connaître le mécanisme de ces plantes qui normalisent ou modulent les hormones de la femme. Ces plantes auront un rôle de régulation, c’est-à-dire qu’elles vont aider la femme à retrouver l’équilibre hormonal.

L’archétype de ces plantes est le vitex. C’est celle qui est la plus efficace, la plus reconnue.

Les plantes emménagogues qui agissent comme astringent utérin

Les plantes astringentes resserrent et assèchent les tissus. Ce sont des plantes à utiliser en cas de menstruations trop abondantes, pour les personnes qui ont des saignements entre les menstruations et en cas de fibrome. Notez que ces problèmes de santé ne sont pas anodins et demandent de consulter un médecin.

En général, on attribue la propriété astringente à une plante pour son contenu en tanins, mais ceux-ci n’atteignent pas l’utérus: à ce jour, je n’ai pas trouvé d’explication sur le mécanisme responsable de la fonction astringente utérine. Lorsque ces plantes sont utilisées pendant les 10 à 14 jours qui précèdent les menstruations, elles sont souvent efficaces.

Parmi les plantes emménagogues qui ont des propriétés astringentes sur l’utérus, on retrouve l’achillée millefeuille, l’alchémille (aussi connue sous le poétique nom de manteau de Notre-Dame) et la bourse-à-pasteur.

Les plantes emménagogues qui adoucissent l’utérus

Les adoucissantes de l’utérus sont tout aussi énigmatiques au niveau du fonctionnement que les astringentes. Ici encore, les mucilages ne vont pas se retrouver dans l’utérus; par contre, les effets adoucissants et anti-inflammatoires sont, eux, bien observés.

L’archétype de cette propriété serait l’actée bleue.

Les plantes emménagogues nervines et antispasmodiques

Les plantes emménagogues nervines et antispasmodiques sont très utiles pour réduire les crampes menstruelles et l’inconfort relié au début de cette période.

Parmi vos meilleurs alliés, citons le pimbina, l’actée à grappes noires et l’agripaume cardiaque.

Y-a-t’il un lien entre le cycle menstruel et le cycle lunaire?

Avoir ses lunes

La croyance populaire veut que le cycle menstruel de la femme soit influencé par la lune. Effectivement, les deux cycles sont presque de la même longueur.

Cycle lunaire: 28 jours.

Cycle menstruel: 29,5 jours en moyenne, mais on le considère comme normal entre 25 et 34 jours.

Pour toutes celles qui ont un cycle constant qui n’égale pas 28 jours, naturellement leur cycle va graduellement se décaler du cycle lunaire.

Je n’ai trouvé qu’une seule étude qui tente d’examiner ce lien pour vérifier l’influence du cycle de la lune. Il s’agit d’une étude qui date de 1979, avec 305 sujets. On y a constaté que près du tiers des sujets avait leur cycle entre 28 et 30 jours et que les deux tiers avaient commencé leur cycle du mois d’octobre à la moitié du cycle lunaire, ce qui est supérieur à la distribution aléatoire#ref:122#. Dans cette étude, on observe une corrélation entre le cycle de la lune et le cycle menstruel des femmes. Il faut tout de même être prudent avant de conclure à un lien de cause à effet.

Quant au jour de naissance des enfants, les registres des naissances des hôpitaux ne permettent pas de les corréler avec le cycle lunaire.

Influence des femmes physiquement proches de soi

Ce phénomène est très souvent observé, et non: ce n’est pas un hasard. Les femmes qui passent beaucoup de temps ensemble ou qui sont proches physiquement ont tendance à synchroniser leur cycle menstruel. On croit que le phénomène est dû aux phéromones (émis dans l’air par les femmes).

Tisane et jardin

Plantes emménagogues

Plantes emménagogues puissantes

PlanteTonique
(💪)
Stimulante
(🍭)
Modulatrice hormonale
(⚖️)
Astringente (🔥)
VS
Adoucissante
(💧)
Nervine
et antispasmodique
(🙂)
Absinthe (Artemisia absinthium)
#ref:9##ref:21##ref:25##ref:44#
🍭🍭🍭
Actée à grappes bleues (Caulophyllum thalictroides)
#ref:25##ref:44##ref:55##ref:113##ref:118##ref:122#
💪💪
🍭
⚖️🔥
💧💧💧
🙂
Actée à grappes noires (Actaea racemosa)
#ref:20##ref:44##ref:118#
💪💪
🍭
⚖️⚖️🔥🙂🙂
Armoise commune (Artemisia vulgaris)
#ref:20##ref:24##ref:25##ref:44##ref:122#
🍭🍭🍭⚖️🔥
Gentiane jaune (Gentiana Lutea)
#ref:44##ref:122#
🍭🍭⚖️
Gingembre (Zingiber officinal)
#ref:43##ref:44##ref:45##ref:68##ref:122#
🍭🍭💧🙂
Grande camomille (Tanacetum parthenium)
#ref:9##ref:20##ref:44##ref:122#
🍭🍭⚖️
Hydraste du Canada (Hydrastis canadensis)
#ref:20##ref:41##ref:44##ref:107#
💪
🍭🍭
⚖️
Marrube blanc (Marrubium vulgare)
#ref:9##ref:44##ref:67#
🍭🍭⚖️
Menthe pouliot (Mentha pulegium)
#ref:41##ref:44##ref:67##ref:118##ref:122#
🍭🍭🍭
Rue (Ruta graveolens)
#ref:9##ref:18##ref:25##ref:44##ref:55##ref:118##ref:122#
🍭🍭🍭⚖️

Plantes emménagogues douces

PlanteTonique
(💪)
Stimulante
(🍭)
Modulatrice hormonale
(⚖️)
Astringente (🔥)
VS
Adoucissante
(💧)
Nervine
et antispasmodique
Achillée millefeuille (Achillea millefolium)
#ref:9##ref:20##ref:44##ref:67##ref:118#
💪
🍭
🔥🙂
Agripaume cardiaque (Leonurus cardiaca)
#ref:14##ref:18##ref:20##ref:44##ref:90##ref:108##ref:118##ref:122#
💪💪
🍭
⚖️🔥🙂🙂
Alchémille (Alchemilla vulgaris)
#ref:44##ref:67#
💪
🍭
⚖️🔥🔥🔥
Bourse-à-pasteur (Capsella bursa-pastoris)
#ref:9##ref:44#
💪🔥🔥
Calendule (Calendula officinalis)
#ref:9##ref:20##ref:24##ref:44#
🍭🔥
Camomille allemande (Matricaria recutita)
#ref:9##ref:20##ref:41##ref:42##ref:43##ref:44#
🔥🙂🙂
Framboisier (Rubus spp.)
#ref:21##ref:41##ref:43##ref:44##ref:69##ref:72##ref:111##ref:113##ref:118#
💪💪💪⚖️🔥🔥
Pain de perdrix (Mitchella repens)
#ref:44##ref:113#
💪💪
🍭
Pimbina (Viburnum opuls)
#ref:9##ref:44#
💪
🍭
🔥🙂🙂🙂
Romarin (Rosemarinus officinalis)
#ref:9##ref:44##ref:67#
🔥🙂
Sauge (Salvia officinalis)
#ref:9##ref:20##ref:44##ref:67##ref:118##ref:122#
⚖️🔥
Thym (Thymus vulgaris)
#ref:9##ref:20##ref:42##ref:44##ref:45##ref:76#
🔥🙂
Viorne à feuilles de prunier (Viburnum prunifolium)
#ref:44#
💪
🔥🙂🙂🙂
Vitex ou Gattilier (Vitex agnus-castus)
#ref:20##ref:25##ref:44##ref:118##ref:122#
💪💪⚖️⚖️⚖️🔥🙂

Pour votre bien…

Allez lire la fiche plante

J’essaie dans la mesure du possible d’offrir un hyperlien pour chaque plante proposée. Ce lien ouvre une fiche plante qui donne non seulement les informations reliées à la culture, mais, si vous regardez plus bas, également l’information pour un usage sécuritaire de la plante (les méthodes d’utilisation, les doses sécuritaires, les précautions, les interactions, les propriétés). Naturellement, si vous avez une condition médicale compliquée cette fiche ne sera pas suffisante et vous devrez consulter un herboriste professionnel ou un pharmacien. Mais même si vous êtes en bonne santé, pour votre sécurité prenez le temps de faire connaissance avec les plantes avant de les consommer. Elles sont naturelles, mais aussi puissantes.

Plantes emménagogues: les bonnes utilisations

Aménorrhée

Problématique: Aménorrhée (absence de règles)

L’absence de règles peut avoir des causes normales: ménopause, grossesse, allaitement, excès de stress ponctuel. Sauter occasionnellement un cycle n’est habituellement pas problématique, mais si vous sautez plus de 2 cycles consécutifs ou que vous avez moins de 8 cycles par année, il faut consulter un médecin. (Aménorrhée primaire: si vous n’avez pas encore commencé vos règles à l’âge de 16 ans, il faut consulter un médecin.)

Les plantes emménagogues, parce qu’elles provoquent ou stimulent les menstruations, viennent en tête de liste, mais leur action peut être soutenue par les propriétés complémentaires suivantes:
Modulatrices d’hormones: l’absence de règles est généralement causée par des dérangements hormonaux;
Adaptogènes et nervines: gèrent le stress qui peut être la cause de l’aménorrhée et les sautes d’humeur résultant des problèmes hormonaux;
Antispasmodiques et antalgiques: gèrent la douleur et les crampes (si présentes).

Plantes utiles en interne: actée à grappes bleues (Caulophyllum thalictroides), actée à grappes noires, (Actaea racemosa) armoise commune (Artemisia vulgaris), camomille allemande (Matricaria recutita), dong quai (Angelica polymorpha sinensis), éleuthérocoque (Eleutherococcus senticosus), fenouil (Foeniculum vulgare), gingembre (Zingiber officinal), millepertuis (Hypericum perforatum), pimbina (Viburnum opuls), vitex ou gattilier (Vitex agnus-castus).

Crédit photo: pikulkeaw_333

Pour aller plus loin

Les troubles de la femme souvent reliés à la danse complexe des hormones sont complexes. Il y a beaucoup de tabous et de préjugés. Plusieurs femmes (et malheureusement certains médecins) croient qu’il est normal de souffrir chaque mois.

Pour mieux connaître le cycle hormonal de la femme (à tous les âges, y compris la ménopause) de façon respectueuse et dans une approche globale, je vous conseille fortement le livre de Aviva Romm: Hormone intelligence.

Ce livre, écrit par un médecin gynécologue qui a également de bonnes connaissances en herboristerie, nous offre la connaissance nécessaire pour reconnaître les effets sur notre corps des différentes phases de chaque cycle hormonal. On y apprend ce qui est normal, ce qui ne l’est pas et ce qui est grave. Il offre plusieurs solutions alternatives aux méthodes plus drastiques généralement offertes lorsque votre médecin vous aura prise au sérieux.

Affiliation avec la librairie Monet

Lorsque vous achetez ce livre à partir du lien offert, cela vous permet d’encourager une librairie de quartier vraiment top, et me permet de toucher 4% du montant que vous allez payer, sans évidemment que cela augmente le prix final de votre facture. Pour plus d’informations, voir la politique de confidentialité.

Crédit photo:

  • Achillée : Audray Pepin
  • Armoise: Topjabot
  • Pain de Perdrix: Joshua Mayer
  • Vitex: manuel m. v.
  • Actée bleue: Eric Hunt

Avertissement

En cas de troubles importants ou de maladies chroniques, consultez un médecin.

Il est dangereux de faire son propre diagnostic et de pratiquer l’automédication.

Sauf indication spécifique, les usages décrits sont pour les plantes et ne sont pas applicables aux huiles essentielles.

Avant de consommer une plante: s’assurer de bien l’identifier et toujours lire la notice “Précautions et interactions avec les médicaments” dans les fiches plantes associées.

Les posologies sont données à titre indicatif et sauf précision contraire elles sont adaptées à l’adulte.

Malgré tout le soin apporté à la rédaction de l’article, une erreur aurait pu s’y glisser. Nous ne saurions être tenus responsables de ses conséquences ou d’une interprétation erronée, car, rappelons-le, aucun article ne peut remplacer l’avis du médecin. Pour plus d’informations sur l’utilisation sécuritaire des plantes, lire: Utilisation sécuritaire des végétaux comme alliés de votre santé.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :-)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page