Les astuces pour utiliser de la cire d’abeille à son plein potentiel

Les astuces pour utiliser de la cire d’abeille à son plein potentiel

23 octobre 2020 0 Par Audray Pepin

La cire d’abeille est suggérée dans de nombreuses préparations de produits de beauté naturels (lotion, crème, onguent, etc.). Douce sur la peau, la cire protège du froid et de la déshydratation, elle est antiseptique et contribue à la conservation du produit. C’est un produit noble qui avec quelques astuces est très facile à travailler. Vous est-il déjà arrivé de l’utiliser et de finir avec une texture trop dure, un mélange non homogène ou des râpes condamnées faute de pouvoir bien les nettoyer? Cet article vous explique tout ce qu’il faut savoir pour utiliser la cire d’abeille dans vos produits: ses qualités, les bonnes utilisations, le savoir-faire et les options de remplacements de la cire d’abeille.

Saviez-vous?

Les abeilles ne butinent qu’un seul type de fleurs par jour. 1

Les fleurs leur sont redevables de cette discipline qui permet leur fécondation (un plant de tomate ne peut être fécondé qu’avec du pollen de tomate). On ne comprend pas vraiment quel est le bénéfice pour les abeilles de s’imposer cette discipline. Ce que l’on sait c’est que cette discipline est observée par la plupart des butineurs. Est-ce un acte d’altruisme?

Propriétés de la cire d’abeille

Composition: esters, acides gras et alcools à longues chaine

Masse volumique: entre 0.95 et 0.96g/ml

Point de fusion : entre 62 et 65°C

Solubilité: insolube dans l’eau froide, peu solube dans l’alcool froid. Elle devient soluble dans une eau savonneuse très chaude (au dessus du point de fusion).

Utilisation:

  • Utilisation dans les produits comestibles et les médicaments (la cire a peu de valeur nutritive, car mal assimilée);
  • Fabrication de cosmétiques et de bougies;
  • Imperméabilisation des tissus, du bois et du métal.

Proportion et quantité de cire d’abeille à utiliser dans nos préparations

Les proportions de cire à utiliser seront moindres si on veut juste utiliser la propriété émulsifiante de la cire, plutôt que la propriété épaississante.

Type de produitPropriété utilisée% de cire d’abeille à utiliser
Crème et lotionÉmulsifiante et épaississanteEntre 2.5% à 10% de cire d’abeille
Entre 25% (lotion) et 45% (crème) huile naturelle ou macération huileuse
Entre 73% et 40% composé aqueux
Onguent, baume et cératÉpaississanteEntre 5% et 20% de cire d’abeille (au moins 12% pour les applications en bâtonnet)
Entre 80% et 95% huile ou macération huileuse

Astuces

Utilisations de la cire d’abeille

Utilisez un bain-marie pour faire fondre votre cire d’abeille avec les autres composants huileux

Pour ce faire, superposez une casserole avec 1 pouce d’eau et un bol en verre ou une autre casserole en acier inoxydable. Dans un bain-marie, c’est la vapeur d’eau qui fait fondre le mélange donc mettre moins d’eau permet de faire fondre plus rapidement la cire. La cire devient liquide aux environs de de 63°C (point de fusion de la cire d’abeille).

Méthode traditionnelle pour mesurer un volume de cire d'abeille.
Méthode traditionnelle pour mesurer la cire d’abeille.

Mesurez la quantité de cire d’abeille à utiliser

Souvent les recettes parlent de volume de cire d’abeille. Ce n’est pas trop pratique car la cire d’abeille est solide à température pièce. Plusieurs ouvrages recommandent de râper la cire et de la compacter pour mesurer le volume. Cette technique est imprécise et vous imposera de longs efforts pour nettoyer votre râpe à moins que vous ne condamniez celle-ci à la cire d’abeille. Voici 2 méthodes indirectes alternatives.

  • Mesurez le volume des morceaux de cire dans une tasse à mesurer qui contient déjà les autres composés huileux du mélange. Mesurez l’augmentation du volume. Note: évitez de mesurer votre cire en l’immergeant dans l’eau, car l’eau réduit la capacité de conservation des produits.
  • Convertissez le volume de la recette en masse en multipliant le volume par la masse volumique de la cire 0.95g/ml. Note: comme les recettes mesurent souvent avec la technique “râper et compacter” (ce qui est moins dense que le bloc de cire) j’arrondis généralement le résultat au gramme le plus bas.

Vérifiez la consistance d’une préparation chaude

Pour vérifier et ajuster la consistance qu’aura la préparation une fois refroidie, refroidissez une cuillerée pendant 1 minute au congélateur. Vous voulez épaissir la préparation? Ajoutez de la cire d’abeille ou des composants huileux solides comme des beurres. Est-il  trop dur? Ajoutez des huiles liquides au mélange.  Comme on met proportionnellement moins d’épaississant que de composés huileux, il est préférable de commencer avec une quantité minimale d’épaississant afin d’éviter la surproduction.

Enlever la cire d’abeille de vos instruments

Si vous avez déjà cuisiné la cire d’abeille, vous vous êtes heurté au problème du nettoyage. La cire à l’état solide n’est pas soluble au mélange eau et savon. L’astuce: chauffez l’eau au-dessus du point de fusion de la cire (63°C) et ajoutez le savon. La cire liquide est soluble au mélange savonneux qui la nettoie efficacement.

Conservation des produits à base de cire d’abeille

La cire d’abeille se conserve indéfiniment, cependant lorsqu’utilisée avec des produits instables comme des éléments huileux et aqueux, ces produits transformés ont une longévité qui va de quelques mois à quelques années. Plus d’information sera disponible dans les articles spécifiques aux différentes transformations.

Produits de remplacement à la cire d’abeille

candelilla – uphorbia_antisyphilitica

Cire de candelilla

Propriétés: émulsifiante et épaississante

Masse volumique: 0.97g/ml

Point de fusion : environ 70°C

Solubilité: insoluble dans l’eau et peu soluble dans l’alcool, l’acétone, la térébenthine, etc.

Utilisation (cosmétique et alimentaire): elle est plus dure et plus cassante que la cire d’abeille.

Cire de carnauba

Carnauba – Copernicia prunifera

Propriétés: épaississante

Masse volumique: 0.99g/ml

Point de fusion : environ 80°C

Solubilité: eau savonneuse à 45°C et plus.

Utilisation cosmétique (rouge à lèvres, mascara) et comestible: elle améliore la stabilité des produits soumis à un environnement chaud (par exemple sous le pare-brise d’une auto l’été) et augmente la brillance du produit. La cire de carnauba peut être utilisée en combinaison avec la cire d’abeille si l’émulsion est requise.

Cire de tournesol

Tournesol –  Helianthus annuus

Propriétés: épaississante

Masse volumique: inconnue

Point de fusion : environ 75°C

Solubilité: huile et alcool (réchauffé)

Utilisations (bougie et cosmétique (rouge à lèvre, mascara, déodorisant)): elle améliore la stabilité des produit soumis à un environnement chaud (par exemple sous le pare-brise d’un auto l’été). Facilite le démoulage, donne un aspect brillant au produit.

Cire émulsifiante

Propriétés: émulsifiante

Masse volumique et point de fusion et solubilité: varient selon la formulation. Voir de bonne descriptions de cire émulsifiante

Utilisations : j’ai peu d’expérience avec ce produit de remplacement, c’est pourquoi je vous retranscris les indications de Sylvie Fortin dans son livre Cosmétiques NON Toxiques : « En préparation d’une crème elle est utilisée dans les proportions de 3 à 10% du total des ingrédients…la crème fabriquée avec la cire émulsifiante permet une phase aqueuse plus importante » 2. Utilisé à proportion de 3% du mélange liquide j’ai obtenu un lait assez fluide, mais bien émulsifié.

Il existe des cires émulsifiantes biologiques (d’origine végétale) sur le marché. Recherchez la mention « Emulsifying wax NF(Nationala formulary) », qui signifie que la formulation répond aux normes Américaine.

Lanoline (graisse provenant de la laine des moutons tondus)

Lanoline est une graisse extraite
de la laine des moutons

Propriétés: très bon émulsifiant

Masse volumique: 0.94 g/ml

Point de fusion : environ 40°C

Solubilité: huile et après eau chaude savonneuse

Utilisation : considéré sans danger même pour bébé qui en consommerait indirectement si maman en met sur ses mamelons gercés, ce produit dérivé de la tonte des moutons (sans dommage pour ces derniers) est un des rares produits de source animale qui soit autorisé par les certifications biologiques. C’est un émulsifiant qui est très stable dans le temps. Malgré tous ces avantages, ce produit ne fait pas l’unanimité, car il peut être allergène et être contaminé aux pesticides. 3

Agar-agar

Dessert préparé à l’agar-agar

Propriétés recherchée: gélifiant

Masse volumique: 0,68

Point de fusion : environ 80°C

Solubilité: eau

Utilisations (culinaire, cosmétique): ce n’est pas une cire, mais un gel émulsifiant végétal utilisé lorsqu’on veut faire des préparations avec une forte proportion aqueuse qui garderont un aspect translucide. Malheureusement, ces préparations ont un faible pouvoir de conservation. Attention: si vous utilisez l’agar-agar en remplacement de la gélatine, prenez note que son pouvoir gélifiant est 8 fois supérieur à celle-ci.

Partagez vos expériences

Vous avez des astuces ou utilisations supplémentaire? Partagez les avec nous! 🙋🙋‍♂️

Crédit photo

candelilla – uphorbia_antisyphilitica: crédit photo: Frank Vincentz

Carnauba – Copernicia prunifera: crédit photo: Tacarijus

Références
  1. Mancuso, S., Viola, A. (2018). L’intelligence des plantes: Albin Michel
  2. Fortin, S. (2015). Cosmétiques NON toxiques. Montréal : LES ÉDITIONS LA PRESSE
  3. Lanoline (graisse provenant de la tonte de la laine des moutons).
Partager l'article :