Antihypertenseur, hypotensif et hypertensif

Hypotensif ou antihypertenseur : qui réduit la pression (ou tension) artérielle 
Hypertensif : qui augmente la pression artérielle 
Hypertension artérielle (HTA) : pression anormalement élevée du sang dans les vaisseaux sanguins#ref:162#. 

*Valeur moyenne prise au repos Pression systolique (mmHg) Pression diastolique (mmHg) 
Pression normale 120* 80* 
Pression élevée (légère) 140* 90* 
Pression élevée (sévère) >180 * >110* 
Pression basse 105* 65* 

Pression systolique : pression au moment de la contraction du cœur 
Pression diastolique : pression au moment du relâchement du cœur 
Hypertension primaire : HTA qui n’est pas attribuable à une cause médicale
Hypertension secondaire :  HTA qui est un effet secondaire d’une autre problématique de santé. Cet article traite principalement de l’HTA primaire.   
Note : l’HTA peut être aiguë ou chronique.  

L’hypertension

prenez soin de vous

Prendre soin de vous

L’hypertension artérielle est une condition qui prédispose à des problèmes graves de santé au niveau du cœur. Elle peut aussi impacter les reins et la vue. L’HTA est le principal facteur de risque de décès à l’échelle mondiale#ref:203#. Avec ou sans symptômes, l’HTA provoque une surcharge constante au niveau du cœur et est impliquée dans 60% des arrêts cardiaques. À long terme, l’hypertension augmente le risque d’artériosclérose, d’infarctus du myocarde, d’insuffisance rénale, de rupture des vaisseaux sanguins, etc. 

Il est simple et recommandé de mesurer sa pression artérielle régulièrement ; si vous mesurez une pression élevée, parlez-en à un professionnel de la santé. 

Principes actifs chez les plantes hypotensives 

Inhibiteurs de canaux calciques (CCB) 

Sanguinaire
Sanguinaire

Ils ont une action vasodilatatrice sur les artères coronaires, ils réduisent la pression et ralentissent le rythme cardiaque. Ils sont également utiles pour corriger l’arythmie, les douleurs thoraciques et l’athérosclérose.  

Principes actifs : dérivés d’hydrocarbone (allicine, apiol, etc.) coumarine, naphtoquinones (juglone), alcaloïdes (sanguinarine) 

Plantes : ail (Allium sativum), aneth (Anethum graveolens), fenugrec (Trigonella foenum-graecum), livèche (Levisticum officinale), persil (Petroselinum crispum), noyer noir (Juglans nigra), sanguinaire (Sanguinaria canadensis) 

Ail des ours
Ail des ours

Inhibiteurs de l’enzyme de conversion ECA 

Principes actifs : flavonoïdes, procyanidine et peptides 

Plante : ail des ours (Allium ursinum

Olivier
Olivier

Inhibiteur de l’adénosine monophosphate cyclique intracellulaire 

Principes actifs : certains lignanes, comme le Furanofuran lignans présent dans la feuille d’olivier 

Plantes : olivier, frêne  

Les hypotenseurs – contre l’hypertension 

En général, un régime végétarien, ou principalement végétarien fera descendre la pression artérielle. Plusieurs plantes ont un effet hypotenseur, mais ici, j’essaie de me limiter aux plantes spécialistes. 

Plante Hypotenseur Vaso-dilatateur  Diurétique Cardio-tonique Calmant, sédatif Tonique vasculaire 
Aubépine (Crataegus spp.) ⭐⭐⭐⭐⭐⭐⭐⭐⭐⭐⭐⭐⭐⭐
Ail (Allium sativum⭐⭐⭐⭐⭐⭐⭐⭐⭐⭐
Tilleul (Tilia platyphyllos⭐⭐⭐⭐⭐⭐⭐⭐ ⭐⭐
Achillée millefeuille (Achillea millefolium⭐⭐  ⭐⭐⭐⭐ ⭐⭐⭐
Pimbina (Viburnum opulus⭐⭐ ⭐⭐  
Valériane (Valeriana officinalis⭐⭐   ⭐⭐⭐ 
Olivier (Olea europea) ⭐⭐⭐⭐ ⭐⭐⭐  
Agripaume du Japon (Leonurus japonicus⭐⭐⭐⭐⭐⭐⭐⭐ 

Pour votre bien… Allez lire la fiche plante
J’essaie dans la mesure du possible d’offrir un hyperlien pour chaque plante proposée. Ce lien ouvre une fiche plante qui donne non seulement les informations reliées à la culture mais, également l’information pour un usage sécuritaire de la plante (les méthodes d’utilisation, les doses sécuritaires, les précautions, les interactions, les propriétés). Naturellement, si vous avez une condition médicale compliquée cette fiche ne sera pas suffisante et vous devrez consulter un herboriste professionnel ou un pharmacien. Mais même si vous êtes en bonne santé, pour votre sécurité prenez le temps de faire connaissance avec les plantes avant de les consommer. Elles sont naturelles, mais aussi puissantes.

Les problématiques en lien avec l’hypertension 

Prise de pression artérielle crédit photo: Mockup Graphics

Problématique: Hypertension primaire 

On cherche premièrement des plantes à effet hypotenseur, pour faire baisser la pression. On peut créer des synergies en ajoutant les propriétés suivantes : 

Cardiotonique : lorsque la pression est élevée, le cœur doit travailler plus fort. 
Vasodilatateur : réduit directement la pression. 
Diurétique : en éliminant l’eau et le sel contenus dans le sang, induit une diminution du volume sanguin et donc une baisse de la tension artérielle. 
Tonique vasculaire et circulatoire: nourrit et conserve la souplesse aux artères. 
Nervin/ calmant/ sédatif : réduise le stress et l’anxiété qui peuvent faire augmenter la pression sanguine. 

Plantes utiles: Aubépine (Crataegus spp.), Tilleul (Tilia platyphyllos), Achillée millefeuille (Achillea millefolium) et Pimbina (Viburnum opulus

migraine

Problématique: Migraine

Les plantes antimigraineuses sont les spécialistes. Elles sont souvent employées avec des plantes antalgiques et calmantes, selon la cause de la migraine, telles que le saule blanc (Salix alba), la reine-des-prés (Filipendula ulmaria) et le pavot californien (Eschscholzia ‘californica’).

D’autres plantes peuvent éliminer le problème à la source:
Lutéotropes: synthétisent la progestérone (migraines cataméniales, syndrome prémenstruel, préménopause), par exemple l’alchémille (Alchemilla vulgaris) et le vitex (Vitex agnus-castus).
Antispasmodiques, hépatiques et cholagogues: réduisent les migraines causées par les spasmes de la vésicule biliaire (dans le cas de migraines hépatobiliaires, par exemple le chardon-Marie (Silybum marianum), l’anis vert (Pimpinella anisum) et le radis noir (Raphanus sativus var. niger).
Fluidifiants sanguins, anti-inflammatoires, vasodilatateurs, hypotenseurs; peuvent réduire la pression dans la boîte crânienne.
– Grande camomille (Tanacetum parthenium): grande spécialiste de la prévention et de la réduction de l’occurrence et de l’intensité des migraines. C’est une plante qui fonctionne en totum. On peut la prendre avec la fumeterre (Fumaria officinalis), la mélisse (Melissa officinalis) ou le gingembre (Zingiber officinal). L’huile essentielle de menthe appliquée sur le front et les tempes peut également apporter du soulagement.
– Les migraines peuvent être un symptôme de causes graves. Il faut voir un médecin pour en identifier la cause.

athérosclérose
Représentation d’une artère affectée par l’athérosclérose Crédit photo: Manu5

Problématique: Athérosclérose 

L’athérosclérose (du grecathêra, signifiant « bouillie »1 et scleros, signifiant « dur ») est une maladie touchant les artères de gros et moyen calibre et caractérisée par l’apparition de plaques d’athérome. L’athérosclérose doit être diagnostiquée par un professionnel de la santé, qui devra aussi déterminer son traitement.  

Certaines propriétés de plantes peuvent servir en prévention et réguler les facteurs de risques : 
Hypotenseur: réduit la haute pression. 
Hypocholestérolémiant: réduit le « mauvais » cholestérol, c’est-à-dire le cholestérol de basse densité (LDL). 
Cardiotonique, cordial et tonique de la circulation vasculaire : contribue au tonus, à la flexibilité et la résistance du système vasculaire. 
Vasodilatateur: réduit l’impact des blocages partiels. 
Calmant/Anxiolytique: réduit le stress. 
Antispasmodique : relaxe les muscles qui entourent les artères. 

Plantes recommandées, pouvant être prises mélangées en teinture: aubépine (Crataegus spp.), fenugrec (Trigonella foenum-graecum), tilleul (Tilia platyphyllos), achillée millefeuille (Achillea millefolium), pimbina (Viburnum opulus), ginko biloba (Ginkgo biloba

L’hypotension 

La pression artérielle basse n’est plus considérée comme une problématique de santé.  Les chutes de pression ponctuelles souvent reliées à un choc vagal, l’hypoglycémie ou l’anémie, un épuisement ou une température ambiante trop élevée peuvent provoquer des étourdissements et des pertes de conscience. La pression artérielle basse peut contribuer, dans certains cas, à une sensation de fatigue ou langueur. 

Dans ces cas, on peut temporairement réguler la pression pour diminuer les symptômes, mais il faut surtout prendre en charge la problématique primaire. 

Les hypertenseurs 

De très nombreux médicaments, ainsi que certaines plantes excitantes prises en excès (café, thé, cacao) pourraient temporairement faire augmenter la pression. Cela dit, il y a relativement peu de plantes médicinales qui sont hypertensives. 

Plantes Hypertensives 
Armoise (Artemisia vulgaris⭐⭐
Menthe (Mentha × piperita⭐⭐
Réglisse (Glycyrrhiza glabra⭐⭐
Chardon-Marie (Silybum marianum⭐⭐

Pour votre bien… Allez lire la fiche plante
J’essaie dans la mesure du possible d’offrir un hyperlien pour chaque plante proposée. Ce lien ouvre une fiche plante qui donne non seulement les informations reliées à la culture mais, si vous regardez plus bas, également l’information pour un usage sécuritaire de la plante (les méthodes d’utilisation, les doses sécuritaires, les précautions, les interactions, les propriétés). Naturellement, si vous avez une condition médicale compliquée cette fiche ne sera pas suffisante et vous devrez consulter un herboriste professionnel ou un pharmacien. Mais même si vous êtes en bonne santé, pour votre sécurité prenez le temps de faire connaissance avec les plantes avant de les consommer. Elles sont naturelles, mais aussi puissantes.

Problématique en lien avec l’hypotension

Crédit photo:  Laura Chouette 

Problématique: Fatigue et convalescence

On cherche en premier les plantes toniques et adaptogènes. Ces plantes sont les spécialistes pour redonner l’énergie nécessaire à la remise en forme.

Les plantes amères sont généralement toniques, avec comme spécialité de remettre le système digestif en place, d’améliorer l’appétit, bref de redonner de l’énergie en améliorant l’absorption des nutriments.

Les plantes à effet hépatoprotecteur seront utiles si la fatigue provient du foie mal en point.

Les plantes à effet hypertenseur peuvent donner de l’énergie si la pression artérielle est très basse. Parfois, la fatigue est due au stress créé par l’hypertension. Il faut vérifier la tension artérielle avant de réguler à la hausse la pression.

Les plantes nutritives aident à combler des carences qui pourraient être à l’origine de la fatigue chronique.

Plantes utiles: absinthe, acore odorant, ashwagandha, angélique, aunée, éleuthérocoque, gentiane, ginseng, ginseng américain, ortie


Note: la fatigue prolongée sans événement justificatif peut être le symptôme de maladies sérieuses ou de désordres hormonaux: parlez-en avec votre médecin.

Prendre note que nous avons mis ici le bloc complèt Fatigue et convalescence, car la fatigue peut être due à plusieurs causes et non seulement l’hypotension.

étourdissement évanouissement

Problématique: évanouissement – étourdissement (pâmoison)

On perd connaissance subitement lorsqu’il y a diminution de la circulation sanguine au cerveau. Les causes sont diverses : faim, choc vagal, épuisement, douleur très forte, chaleur excessive et plusieurs troubles médicaux (qui demandent diagnostic et attention d’un médecin). 

No. 1 S’allonger au sol et soulever les pieds. Traiter la cause : manger, boire un jus (sucré), aérer la pièce, etc. 

Plantes à effet stimulant ou hypertenseur : pour ramener le sang au cerveau et réduire la sensation de faiblesse. Par exemple le café, la cardamome. 

Certaines huiles essentielles comme celle d’eucalyptus, de romarin et de lavande pourraient être utiles (un peu comme une version moderne des sels de pâmoison). 

Prenez soin de vous : si vous avez l’habitude de vous évanouir facilement, consultez un médecin pour en connaître la cause. 

Causes du dérèglement de la tension artérielle 

Pour réguler la pression, le corps dispose de plusieurs outils, tels que l’adrénaline (pour accélérer le cœur), le nerf vague (pour dilater les vaisseaux et ralentir le cœur), les reins (pour éliminer le sel) et des hormones antidiurétiques (pour l’augmenter). Bref, la tension est gérée afin de fournir plus d’oxygène à l’effort ou au stress, et moins au repos. Il est donc tout à fait normal que celle-ci varie tout au long de la journée.   

Bien que dans nos sociétés occidentales, les Afro-Américains et les Autochtones soient plus sujets à l’hypertension que les Caucasiens, elle est pratiquement absente des sociétés qui n’ont pas été influencées par le mode de vie occidental et serait donc très dépendante de nos habitudes de vie. 

Source : L’HYPERTENSION ARTÉRIELLE AU CANADA#ref:202# 

Style de vie et conseils d’alimentation 

Je ne peux faire un article sur la tension artérielle sans rappeler (amicalement) que certains gestes simples et sains sont les meilleurs moyens préventifs. 

Au niveau du mode de vie :

  • pratiquer un sport
  • se promener en nature
  • faire des exercices de relaxation (selon ce qui marche pour vous, respiration, yoga, méditation, etc.),
  • recevoir un massage.  

Au niveau de l’alimentation : 

  • Réduire le sel (maxmum 6g/jour), l’alcool, le tabac, le café, le gras animal, le sucre. 
  • Augmenter la consommation de fibres et de potassium (banane, orange, patate), d’ail (non cuit) et d’oignon, favoriser la consommation d’huile végétale, augmenter la proportion de légumes dans son alimentation ou être végétarien. 

Vérifier les effets secondaires des médicaments (avec ou sans prescription) : plusieurs peuvent augmenter la pression et la rétention d’eau. 

Crédit photo:

  • Ail : Dan Côté
  • Sanguinaire: Matt H. Wade
  • Ail des ours : Robert Flogaus-Faust
  • Olivier : Nickfraser
  • Aubépine : Didier Descouens
  • Tilleul : JoJan
  • Agripaume du Japon: Harry Rose
Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :-)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page