Amer ou tonique amer

Définition : plante au goût amer qui a une action tonique sur tout le système digestif. Une plante amère est toujours :

  • Apéritive
  • Cholagogue
  • Digestive hépatique (ainsi que détoxifiante du foie)
  • Hypocholestérolémiante
  • Laxative
  • Pancréatique (sécrétion des hormones du pancréas qui régule le taux de sucre dans le sang)
  • Sialagogue (stimule la production de salive, mais également tous les autres sucs digestifs)  

Les plantes amères sont utiles dans de multiples situations, dont les problématiques suivantes: la fatigue, la convalescence, le manque d’appétit, les ulcères, les flatulences et les ballonnements.

Le goût amer est déplaisant, mais efficace!

Les plantes amères sont de puissantes toniques du système digestif et par conséquent, leur action tonifiante entraîne des répercussions positives sur la santé en général. Ce sont des plantes qui s’emploient en petite quantité. Leur goût est généralement considéré comme déplaisant (surtout pour les enfants), mais c’est aussi une question d’habitude.

Certaines personnes qui voudraient bénéficier des propriétés des plantes amères, sans aimer le goût, pourraient avoir la fausse bonne idée de se procurer ces plantes sous forme de capsule. Malheureusement, le goût fait partie de la médecine. Ainsi, la détection de l’amertume par les papilles gustatives est reliée au système nerveux central, qui va relâcher l’hormone de digestion (la gastrine) et provoquer plusieurs réactions dans le système digestif telles que la production de salive, de bile et d’insuline. Sans amertume, ces réactions n’ont pas lieu et l’efficacité des plantes amères en capsule est par conséquent fortement amoindrie.

Amère, mais agréable… c’est possible !

Il y a des plantes moyennement et fortement amères qui sont utilisées pour leurs usages thérapeutiques, mais celles-ci demandent du temps pour s’habituer pour plusieurs d’entre nous. Par contre, pour maintenir la santé du système digestif ou pour ouvrir l’appétit, il y a plusieurs salades à l’amertume d’un niveau agréable pour la plupart d’entre nous. Il s’agit de la roquette, l’endive, la chicorée, le radicchio et la livèche. Et la liste se poursuit avec les fruits et légumes suivants : le pamplemousse, les différents choux, l’aubergine, l’asperge, la fleur de l’artichaut et le céleri, qui ont leur part d’amertume, mais sont normalement agréables pour la plupart des gens… Sauf les tout-petits.

Astuces cuisine :

Ajoutez des aliments amers dans vos plats les plus riches en gras. Le gras et l’amertume font de bons duos en cuisine. Alors que les aliments amers viennent moduler le goût gras et aider par la suite à la digestion, le gras quant à lui vient adoucir le goût amer.

L’amère qui fait partie de nos petits péchés

Le goût amer est un goût qui s’éduque… Une fois qu’on y est habitué, il peut même devenir addictif. Voici une liste de produits amers qui comptent leur lot d’adeptes :

  • Chocolat noir
  • Café, thé
  • Bière, notamment l’IPA qui est très amère
  • Absinthe, Apérol, Campari, Jägermeister


Plantes amères

Les plantes fortement amères :

Ce sont des plantes qui s’utilisent à petite dose. Elles sont trop puissantes et désagréables au goût pour être ingérées à forte dose.

Absinthe (Artemisia absinthium) #ref:9##ref:21##ref:118##ref:122#, Armoise commune (Artemisia vulgaris) #ref:14##ref:20##ref:24##ref:41##ref:44##ref:118#, Artichaut (Cynara cardunculus var. scolymus)– la feuille (car la fleur elle est très douce) #ref:9##ref:41##ref:118#, Eupatoire (Eupatorium perfoliatum) #ref:44##ref:118# #ref:44##ref:118#, Gentiane (Gentiana lutea) #ref:9##ref:20##ref:41##ref:44##ref:55##ref:107##ref:108##ref:118#, Hydraste du canada (Hydrastis canadensis ) #ref:28##ref:41##ref:44#, Marrube blanc (Marrubium vulgare) #ref:9##ref:24##ref:44##ref:118#, Rue (Ruta graveolens) #ref:44##ref:140#, Tanaisie (Tanacetum vulgare) #ref:9##ref:44##ref:58##ref:118#

Les amères plutôt douces à moyennes :

Ces plantes seront plus faciles à intégrer à votre quotidien et pourront livrer leurs bénéfices tonifiants globaux sur le long terme. À noter : comme l’appréciation du goût amer est une chose qui s’apprend, prenez garde, car certaines plantes « douces » pourraient ne pas être agréables aux palais non habitués.

Achillée millefeuille (Achillea millefolium) #ref:9##ref:20##ref:24##ref:28##ref:41##ref:44##ref:189#, Aigremoine (Agrimonia eupatoria) #ref:28##ref:41##ref:44#, Aunée (Inula helenium) #ref:14##ref:20##ref:41##ref:118#, Chardon béni (Cnicus benedictus) #ref:9##ref:17##ref:21##ref:55##ref:86##ref:118#, Chicorée (Cichorium intybus) #ref:9##ref:118#
Épine vinette (Berberis vulgaris) #ref:9##ref:44##ref:58#, Grande camomille (Tanacetum parthenium) #ref:20# #ref:44##ref:140#, Houblon (Humulus lupulus) #ref:9##ref:20##ref:24##ref:41##ref:58##ref:67##ref:108##ref:118#, Livèche (Levisticum officinale ) #ref:6##ref:118##ref:140#, Pissenlit (Taraxacum officinal) #ref:9##ref:20##ref:44##ref:118#

Prendre soin de vous…

Contre-indications aux plantes amères :

On doit éviter les plantes amères dans toutes les situations où une stimulation des glandes exocrines (particulièrement celles du canal digestif) et du mouvement péristaltique est proscrite. C’est-à-dire#ref:44# :

  • Pour les femmes enceintes
  • En cas de pierre au rein
  • En cas de maladies concernant la vésicule biliaire
  • En cas de dysménorrhée (douleur pendant les règles)
  • En cas de reflux gastro-œsophagien
  • Pour les hernies hiatales
  • Pour les gastrites
  • En cas d’ulcère gastroduodénal

Bien lire la fiche plante associée pour connaître les systèmes de prédilection, les restrictions et les interactions possibles.

Plante amère: les bonnes utilisations

Crédit photo:  Laura Chouette 

Problématique: Fatigue et convalescence

On cherche en premier les plantes toniques et adaptogènes. Ces plantes sont les spécialistes pour redonner l’énergie nécessaire à la remise en forme.

Les plantes amères sont généralement toniques, avec comme spécialité de remettre le système digestif en place, d’améliorer l’appétit, bref de redonner de l’énergie en améliorant l’absorption des nutriments.

Les plantes hépatoprotectrices seront utiles si la fatigue provient du foie mal en point.

Plantes utiles: Absinthe, acore odorant, ashwagandha, angélique, aunée, euleuthérocoque, gentiane, ginseng, ginseng américain, ortie


Note: la fatigue prolongée sans événement justificatif peut être le symptôme de maladies sérieuses ou de désordres hormonaux: parlez-en avec votre médecin.

Perte d'appetit

Problématique: Manque d’appétit

Pour stimuler l’appétit, rien de mieux que les plantes apéritives. Cependant, selon la cause du problème, elles peuvent être alliées aux plantes avec les propriétés suivantes:
Amères, digestives: stimulent le système digestif pour créer la sensation de faim. Cependant, les propriétés apéritive, digestive et amère se regroupent, ainsi les plantes qui présentent l’une des propriétés ont souvent les deux autres.
Cholérétiques et cholagogues: augmentent le flux de bile qui est un suc digestif utilisé par l’intestin grêle;
Aromatiques: stimulent la muqueuse gastro-intestinale;
Antiémétiques: soulagent le mal de coeur, l’envie de vomir ou au contraire forcent le vomissement (plante émétique ou, plus drastiquement, purgative).

Plantes utiles: Absinthe, acore odorant, angélique, aunée, fenugrec, gentiane, gingembre, mélisse, menthe, pissenlit, réglisse, romarin


Note: le manque d’appétit est souvent le symptôme d’un problème. S’il se prolonge sans cause évidente, il faut aller voir un médecin, surtout si vous constatez l’un des signaux suivants: fatigue, perte de poids rapide, dégoût, saignements, ganglions enflés. Ils pourraient cacher des problèmes de santé très importants.

Problématique: Ulcère d’estomac, gastrite, ulcère intestinal.

maux de ventre

Les plantes émollientes sont les grandes expertes, elles protègent et aident la muqueuse à guérir. Cependant, elles doivent aussi être complétées de plantes aux propriétés suivantes:
Antibactériennes, antiseptiques: combattent la bactérie H. Pylori (si c’est la cause de l’ulcère;
Astringentes (douces): resserrent la muqueuse;

Amères: stimulent la réparation des parois digestives;
Alcalifiantes: combattent l’acidité;
Vulnéraires: guérissent les lésions de la muqueuse.

Plantes recommandées: Gingembre, réglisse, ail, chou, gentiane, souci, guimauve, acore odorant, curcuma, mélisse, plantain, camomille allemande.

Salade de fruits anti-ulcère de J. A. Duke #ref:90#: fruits à couper en cube (banane, ananas, bleuet) assaisonnés de cannelle, clou de girofle moulu et gingembre râpé. On peut adoucir le tout avec un peu de miel.

Oups flatulence

Problématique: Flatulences et ballonnements

Les plantes carminatives sont les grandes expertes pour les troubles de flatulences et de ballonnements. Cependant, selon la cause du problème, elles peuvent être alliées aux plantes avec les propriétés suivantes:
Antiputrides: nettoient le tube digestif en cas de mauvaises fermentations;
Amères ou digestives, aromatiques: soutiennent la digestion;
Antispasmodiques: calment la musculature lisse du tube digestif;
Cholérétiques et cholagogues: augmentent le flux de bile, qui est un suc digestif utilisé par l’intestin grêle.

Plantes utiles: absinthe, aneth, angélique, anis vert, estragon, menthe, persil, romarin, sarriette, sauge, thym

Note: parfois, il suffit de manger plus lentement, de bien mastiquer, de ne pas travailler en mangeant pour régler le problème. La personne qui a un problème récurrent pourrait vérifier si elle n’a pas une intolérance au lactose,

L’amertume n’est pas seulement utile au système digestif

Plantes amères et système cardiaque

Lorsqu’on améliore la digestion, on réduit la pression sur le cœur. Ici, les spécialistes seront les plantes amères et calmantes telles que la valériane et le houblon.

Plantes amères et système reproducteur

La majorité des plantes amères sont emménagogues. De fait, elles aident à commencer les règles, et sont donc contre-indiquées pour les femmes enceintes et généralement à éviter par les femmes au début des règles, car elles peuvent intensifier les crampes.

Plantes amères et système nerveux

Les plantes amères sont des toniques générales. Elles viendront appuyer le système nerveux lorsque celui-ci est déprimé. Ici, les spécialistes seront la gentiane, l’armoise commune et l’absinthe.

Quels principes actifs et les bons solvants pour les principes amers

Selon les plantes, les principes amers sont souvent les lactones sesquiterpènes, diterpènes ou monoterpène (aussi appelé iridoïde). Le terme lactone fait penser à lacté, donc au lait, et ceux-ci se reconnaissent en effet par un suc blanc très amer et moyennement (mais suffisamment) soluble dans l’eau et très soluble dans l’alcool. D’autres principes amers se retrouvent dans les alcaloïdes (dont la quinine et la caféine) ou les polyphénols (tels que les flavonoïdes, les coumarines et les anthocyanes). Ces composants sont tous plus ou moins solubles dans l’eau, mais ils le sont néanmoins suffisamment, la preuve : on les goûte indéniablement!

Outre l’eau, le vinaigre et l’alcool conviennent également pour extraire les principes amers.

Le goût amer est celui qui est le plus facilement détectable par la langue humaine?

Le goût amer est de très loin le plus sensible, mais aussi le plus complexe des goûts.

Les palais sensibles commencent à le repérer à partir de 8 µM, soit environ 1000 fois moins de particules qu’il est nécessaire pour détecter le sucré ou le salé et 100 fois moins que le goût acide. Ainsi, certaines personnes perçoivent le goût des plantes très amères telles que l’absinthe même lorsqu’elles sont diluées à 1 : 30 000#ref:44#. Vérifiez bien le dosage des plantes très amères : un excès pourrait bien rendre vos formulations imbuvables!

Pourquoi une telle sensibilité pour un goût qui n’est pas particulièrement agréable? En réalité, c’est un mécanisme de protection. À l’origine, les goûts amers étaient développés par les plantes pour se protéger des herbivores… l’amertume signifiait « attention, je ne dois pas être consommée ».

Effectivement, plusieurs principes toxiques produits par les plantes ont un goût amer. Ainsi, on arrête d’en manger bien avant d’être empoisonné.

L’humain a donc développé une hypersensibilité à l’amertume pour éviter d’être empoisonné. Par exemple, si on consomme la graine du lupin, un fort goût amer nous permet de savoir que les graines n’ont pas été suffisamment lessivées pour être consommées de façon sécuritaire. Toutes les substances amères sont loin d’être toxiques, mais comme elles stimulent fortement tout le système digestif, elles demeurent malgré tout des plantes à utiliser régulièrement, mais avec modération !

Le saviez-vous ?

La capacité de détection du goût amer est principalement dictée par votre génétique, qui varie entre autres selon la géographie.

Ainsi, la forte majorité des habitants de l’Afrique de l’Ouest peuvent détecter de très faibles quantités d’amertume, mais aux États-Unis, un peu moins de la moitié de la population peut la détecter à cette même dose#ref:191#.

Crédit photo:

Armoise commune: Topjabot, Artichaut:  Frédéric Wagner, Eupatoire:  Pandries, Gentiane: Bernd Haynold, Hydraste du canada: Audray Pepin, Marrube: Raul654, Rue: Dinkum, Tanaisie: Dominicus Johannes Bergsma, Achillée millefeuille: Audray Pepin, Aigremoine: Michel Leduc, Chardon béni: H. Zell, Chicorée: Père Igor, Épine vinette: Christoph Bernard, Grande camomille: H. Zell, Houblon: Nicolas Hills, Livèche: Michel Leduc, Pissenlit : Jean-Marc Pascolo

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :-)

2 réflexions sur “Amer ou tonique amer”

  1. Manon Sylvie Bénard

    Bonjour Audray, merci pour ce bel article et tous les infos que tu nous donnes. Lorsque Je suis allé visiter ton beau jardin , il me semble que tu nous à parlé d’une plante pour aider avec le psoriasis. Si c’est possible pour toi de me rappeler cette plante et de comment s’en servir, je t’en serais très reconnaissante
    Un gros mer à toi
    Manon Sylvie

    1. Bonjour Manon,
      Je vais vous écrire en privée en lien avec la discussion lors de la visite du jardin.
      Par contre, il est toujours possible d’aller dans la section blog et faire une recherche avec le mot clé Psoriasis.

      Bonne chance avec cette douloureuse problématique!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page